Le portage des bébés : les différentes techniques

Le portage des bébés les différentes techniques

155187196419934.jpg

Dans notre culture occidentale moderne, nous sommes formatés à oublier notre condition première de mammifère. Votre bébé, lui, en est encore tout proche. Dans la nature, les petits mammifères restent accrochés à leurs mères.
Et tout comme eux, votre bébé est complètement dépendant pour assouvir ses besoins de base, et son déplacement...

Dans toute l'histoire de l'humanité, il a toujours été naturel et même nécessaire de porter son bébé. Une mère ne pouvait poser son bébé sans qu'il ne soit à l'abri d'éventuels dangers. Si en occident, cette pratique s'est perdue, ailleurs dans le monde, elle est culturelle et correspond à un instinct de protection et aux besoins pratiques.
« Le Concept du Continuum » de Jean Liedloff raconte cette pratique au sein des tribus amazoniennes. Le besoin physique d'un bébé de rester contre sa mère est présenté comme fondamental, car c'est dans notre nature profonde.

Même en occident, porter son bébé répond à son besoin de proximité et de sécurité. A l'échelle planétaire, c'est une pratique normale et quotidienne.

Le biologiste Felix Stauffer le confirme « En portant votre bébé, vous lui transmettez ce qu’aucune chambre d’enfant installée avec amour, aucun berceau ni aucune poussette ultra confortable ne peuvent transmettre : le sentiment de bien-être, de sécurité, de chaleur, le mouvement, la vie. »

De la naissance à l'âge de 3 ans (et même après!), le portage est sans danger en respectant les recommandations. Il respecte les besoins primordiaux de l'enfant, et influe positivement le développement sensoriel et cognitif. Votre bébé est à la fois apaisé et stimulé, et contrairement aux idées reçues, cela n'a aucun impact sur l'âge de la marche qui est de toute façon l'évolution naturelle.

Pourtant encore aujourd'hui, les parents pratiquant le portage entendent encore de vieilles idées reçues :
« Ton bébé va tomber », « Il va devenir dépendant, capricieux », « Tu vas t'abîmer le dos », « Il marchera tard » « C'est compliqué » ...

On peut pourtant difficilement faire plus pratique ! Certains parents se passent même totalement de poussette...
Quel parent n'a jamais été encombré par sa poussette dans les moyens de transports, dans les parcs d'attraction, dans des lieux extérieurs avec escaliers ? Ou encore été embarrassé pour la replier dans le coffre de la voiture ?

Si votre mode de portage est physiologique et utilisé correctement, votre bébé ne vous pèsera pas. Moins qu'un sac à dos ou que si vous le portez à bras !
Le portage permet de mener votre vie quotidienne en ayant les deux mains libres, ce qui est un luxe pour les jeunes parents. Il existe des nœuds permettant une installation facile et rapide, lorsque l'on a besoin par exemple, de sortir et remettre son bébé dans son siège auto.

Si vous allaitez votre bébé, il est tout à fait possible de le faire discrètement dans l'écharpe si vous avez installé votre bébé face à vous.

Contre vous, votre bébé est contenu et rassuré. Il est fort possible qu'il s'endorme rapidement ainsi ! En effet sa position physiologique rappelle celle qu'il avait dans le ventre de sa mère, et il est bercé de la même façon qu'il l'était par les mouvements du corps. Beaucoup de parents se servent d'ailleurs du portage pour endormir leur bébé, calmer les pleurs et les coliques...En cas de petits maux, être contre vous est un soulagement. En cas de fièvre, un portage en peau à peau peut également permettre de réguler la température corporelle.

En phase d'éveil, votre bébé est loin d'être inactif lorsqu'il est porté...A votre hauteur, il peut observer vos tâches quotidiennes et interactions, ce qui pour un bébé est un formidable moyen de découvrir le monde. De plus, son petit corps suit naturellement les mouvements du votre, ce qui stimule sa motricité.

Votre bébé est à hauteur des autres. Il peut voir les expressions faciales, saisit les mots et le ton de la conversation, en toute confiance à vos côtés. Il n'est pas exclu de l'activité sociale.

Quelques règles de sécurité :

Votre bébé doit être impérativement en position physiologique, qui correspond à une position accroupie, genoux relevés, et tourné vers vous. Le portage face au monde n'est pas adapté au plus petits.

Les voies respiratoires doivent être absolument dégagées.

En cas de chaleur, on ôtera les vêtements de son bébé, qui sera suffisamment couvert par le tissu du porte bébé ou de l'écharpe. Au soleil, on veillera à ce qu'il s'hydrate et soit protégé du soleil (chapeau, lunettes, crème solaire).
En cas de froid, les extrémités de votre bébé devront être couvertes par des chaussons, bonnets, petits gants. On porte son bébé sans manteau, si besoin le porteur pourra se munir d'un manteau de portage qui est adapté pour être enfilé par-dessus le bébé, ou ajoutera une petite couverture. Il en existe des adaptées.

Il ne faut pas oublier que l'écharpe est à considérer comme une voir plusieurs couches de vêtements, selon l'épaisseur et le nouage choisi.

Votre moyen de portage doit être réglé de manière à soutenir votre bébé sans le serrer.

Les moyens de portage physiologiques:

Quel que soit le moyen pour lequel vous optez, votre bébé sera installé face à votre corps, que ce soit dans votre dos, sur le côté ou devant, et jamais face au monde.

Les porte-bébés préformés :

Pas de nœuds à faire, et réglage simple. C’est un excellent moyen pour commencer, mais les portes bébés sont peu adaptés à un nouveau-né.

Le mei-tai :

C'est l'alternative entre le préformé et l'écharpe en tissu.

L'écharpe en sergé croisé :

La plus classique. Existe en diverses longueurs selon les nœuds que vous souhaitez et votre morphologie.

L'écharpe tricotée :

La matière est plus élastique, mais tout aussi solide.

Le sling :

Imbattable niveau rapidité d'installation, c'est une écharpe courte avec un anneau de réglage.

A vous de choisir ce qui conviendra le mieux à vous et votre bébé !

Pour vous sentir plus en confiance, et pouvoir tester tous ces différents moyens, notamment en votre qualité de nounou, il est recommandé d'assister à un atelier de portage.

Pour vous aider, l’Institut Diadème vous propose une formation sur plusieurs heures, du 16 au 23 mars 2019, à Paris. Renseignements au 09.86.15.84.11 ou réservation ici

← Retour

Si vous souhaitez publier un commentaire sans vous identifier, vous le pouvez en cliquant dans le champ "Nom" ci-dessous, puis en cochant la case "Je préfère publier en tant qu’invité". Seuls un nom d’utilisateur et une adresse email vous seront alors demandés.

Tous les commentaires sont soumis à la modération de l’équipe d’administration du site.