Le bain du tout petit : les bons gestes

Le bain du tout petit les bons gestes

164580232775038.jpg

Pendant quelques petites (et belles) années après la naissance de bébé, s’il y a un moment intégralement consacré à la détente et à la complicité, c’est bien le bain. Mais ce rituel nécessite tout de même quelques questions d’organisation. De la logistique à la sécurité, en passant par les gestes et les jeux, rien ne doit être laissé au hasard et tout doit être à portée de main.
Nous allons voir cela ensemble.

Préparation préalable

Afin de limiter tout risque pour la sécurité de l’enfant, qui ne devra jamais être laissé seul et/ou sans surveillance (que ce soit dans le bain ou sur la table à langer), tout doit être préparé à l’avance. Idéalement pendant sa sieste. Aussi il est impératif de tout déposer aux abords de la baignoire : serviette ou cape de bain, produits lavants spécifiques pour les tout-petits, un thermomètre de bain pour contrôler la température de l’eau à tout moment, un petit jouet, etc.
Sans oublier des vêtements et une couche propre qui, eux, seront plutôt déposés près de la table à langer pour ne pas risquer de les mouiller lors des ébats aquatiques de leur petit propriétaire.

Ensuite, vous allez devoir chauffer la salle de bain, afin de porter sa température entre 22 et 24 degrés, en prenant soin de ne laisser aucun courant d’air venir jouer les troubles fêtes. En effet, les bébés n’aiment pas le froid et associer le moment du bain à cette sensation inconfortable peut provoquer chez eux une certaine hostilité lorsqu’ils comprendront que ce rituel va de nouveau avoir lieu. Aussi pour éviter toute crise diplomatique majeure, votre première démarche consistera à vous assurer que le tout-petit ne subira pas de variation de température en étant amené à la salle de bain. L’eau du bain, elle, doit être égale à celle du corps, soit 36 – 37°C. Pas moins, mais surtout pas plus. Peu importe la saison. Ne jaugez pas à la main, votre peau n’ayant pas la même finesse, ni la même fragilité que celle d’un bébé, ces estimations seraient systématiquement fausses... et dangereuses ! Pour cette spécificité, vous devez impérativement disposer d’un thermomètre de bain.

Côté adulte, évitez tout ce qui serait susceptible de blesser l’enfant : bijoux, ongles trop longs, etc.
S’il est recommandé d’utiliser une baignoire spécifique pour bébés, prenez garde à ne pas trop remplir cette dernière. Le niveau de l’eau ne doit, tout au plus, pas dépasser la hauteur du nombril du tout-petit. Certaines mamans très ingénieuses placent également une serviette éponge dans le fond de la baignoire pour accentuer la sensation de confort que le bain doit procurer à l’enfant.

Tout est prêt ? Alors allons-y !

Le bain, ses gestes

Comme pour les adultes, un bébé doit vivre le bain comme un moment apaisant. Pour cela il doit donc se sentir en confiance. Et l’entrée dans l’eau peut parfois s’avérer déroutante pour eux. Les professionnels s’accordent à recommander un geste simple, mais efficace : d’une main, soutenez sa nuque tandis que de l’autre vous maintenez son corps au niveau du bassin. Plongez délicatement le bébé, petit à petit, en commençant par les pieds. Ne retirez jamais votre main de derrière sa nuque afin que sa tête ne parte pas en arrière, au risque de blesser le nourrisson ou de provoquer un contact brutal avec l’eau. De l’autre, commencez à passer de l’eau sur son corps. En prononçant des paroles douces et réconfortantes. Dans chaque interaction avec un tout petit, le langage est une clé indispensable !

164580232868153.jpg
Une fois corps mouillé, vous pouvez commencer à le savonner délicatement avec un linge dédié à cet effet, ou une éponge de bain (que vous trouverez en parapharmacie). Certaines mamans passent directement le produit nettoyant sur l’enfant lorsqu’il est installé sur la table à langer, pour que le bain soit plus rapide en passant directement au rinçage à la main.
Concernant les parties intimes : pour les petits garçons, si le prépuce n’est pas encore rétractable, nettoyez seulement la partie visible de son pénis à l’eau. Ne forcez jamais sur cette petite peau au risque de provoquer des lésions. Vous pourriez éventuellement observer quelques sécrétions blanches (le smegma) en sortir, mais cette substance n’a rien de sale et à pour rôle de faciliter le décollement du prépuce. Vous pouvez la retirer simplement en veillant à ne surtout pas enlever celles qui se trouvent sous cette petite peau.
Pour les petites filles, munissez-vous d’un linge propre, renouvelé avant chaque bain, et nettoyez avec la plus grande des délicatesses les lèvres de sa vulve. Certaines sécrétions peuvent aussi donner lieu à un dépôt blanchâtre, mais là encore pas d’inquiétude, ça n’est si sale, ni infectieux.




Et pour les plus grands ?

A partir de deux ans, un bambin peut acquérir les premiers gestes pour se laver tout seul. Il suffit de commencer petit à petit, par exemple avec un gant de toilette pour frotter ses jambes, ses avant-bras ou son ventre. Apprenez-lui à réaliser ces gestes dans le jeu et la bonne humeur. En revanche, pour une réelle autonomie (c’est-à-dire sans votre aide, mais toujours en votre présence, pour une raison évidente de sécurité), sachez que cela se déroulera aux alentours de l’âge de cinq ans pour le lavage du corps. Pour les cheveux, on attendra une petite année de plus afin de réaliser cet apprentissage.

Et puisque l’on aborde la sécurité, voici un petit rappel des règles fondamentales lors du bain d’un jeune enfant :

  • Ne jamais le laisser seul.
  • Ne pas utiliser votre téléphone (ou tout autre écran susceptible d’attirer votre regard)
  • Ne pas laisser l’enfant s’approcher des robinets et des tuyaux, au risque de se brûler gravement
  • Utiliser un tapis antidérapant pour les enfants en âge de se tenir assis et/ou debout tous seuls.

← Retour

Si vous souhaitez publier un commentaire sans vous identifier, vous le pouvez en cliquant dans le champ "Nom" ci-dessous, puis en cochant la case "Je préfère publier en tant qu’invité". Seuls un nom d’utilisateur et une adresse email vous seront alors demandés.

Tous les commentaires sont soumis à la modération de l’équipe d’administration du site.