Au secours : LES DENTS SONT LÀ !

Au secours LES DENTS SONT LÀ !

163361889438758.jpg

Vous sentez que ça cloche... que quelque chose... a changé... Bébé est grognon. Il est irritable et pleure beaucoup. Il dort mal et peu. Il salive énormément, à s’en causer des irritations sur son petit menton. Salive avec laquelle il va enduire tout ce qui lui tombe sous la main. Ça mordille ! Vous avez beau tout essayer, lorsque ça commence, les grosses colères sont parties pour durer. Et puis, vous constatez quelques changements : ses joues sont rouges, ses gencives sont gonflées et enfin vous y apercevez une zone plus foncée. Vous y êtes : le cycle des dents est là !
Tous aux abris ? Non, car tenez-vous prêts chers parents, je vais vous aider à traverser la tempête. Enfilez une paire de botte, ça va baver !

A peu près quand ?

Les pédiatres sont unanimes pour dire que les dents font leur première apparition aux alentours du sixième mois, voire même avant chez certains bébés ! Il existe même des enfants qui viennent au monde avec une ou deux petites dents. Certains bébés sont moins pressés et ne voient leur première dent de lait qu’après leur premier anniversaire. Dans tous les cas, vous pouvez vous rapprocher de son pédiatre en cas d’inquiétude.
En général les premières sur la ligne de départ sont les deux incisives du bas, suivies quelques mois après de celles du haut. Vous savez, ces fameuses petites quenottes qui vous font craquer ?
Les autres viendront en suivant entre le premier et le troisième anniversaire de bébé et dans cet ordre-ci : incisives latérales, prémolaires, molaires. Au total, 20 dents viendront s’installer dans la bouche de votre tout-petit et ce jusqu’à ses 6 ans. Après cela, les dents de lait commenceront à tomber tout en faisant de la place aux autres dents dites d’adulte. Quant aux dents de sagesse, vous verrez cela beaucoup plus tard. Dans tous les cas, je vous recommande de vous rapprocher très tôt d’un dentiste afin de veiller à ce que tout se passe bien. Une malformation dentaire pouvant provoquer d’énormes complexes chez votre enfant.

Comment soulager bébé ?
Il n’existe pas de traitement à proprement parler, ni pour l’inflammation, ni la douleur. Mais il y a tout de même des choses que vous pouvez faire pour aider votre petit bout, et je vais vous aider à y voir plus clair.

Idées reçues et choses à ne pas faire :

Les colliers magiques

D’ambre ou de bois, jolis et tendances, la légende raconte qu’en plus le fils de la cousine de la boulangère de votre belle-mère a été miraculeusement soulagé grâce à un tel bijou. Sur le papier c’est tentant, le prix n’est pas fantaisiste, tout semble fait pour vous séduire. Mais bien souvent, l’origine de ces produits peut être douteuse, issue de drop shipping (articles achetés à bas coûts sur des sites chinois pour être revendus 30 fois leur prix sur des sites français dits « spécialisés » avec des promotions exceptionnelles). Ainsi, leur fiabilité et leur solidité, sans compter les produits utilisés à sa fabrication peuvent rapidement devenir signe de danger pour la sécurité de bébé. Il suffit d’une perle qui se détache. D’une seconde d’inattention. D’un geste pour la porter à sa bouche...

Le sucre

Les industries adorent les enfants, et adorent le porte-monnaie des parents. Et tout est bon pour appâter le chaland, comme puiser dans les vieilles recettes de nos aïeuls indiquant que le sucre est un allié efficace pour soulager une poussée dentaire (ce qui est faux). Aussi, passez votre chemin face à ces fameux biscuits de dentition, ce n’est que du business. N’essayez pas non plus de passer du sirop sur les gencives endolories de bébé ou de lui faire boire de l’eau sucrée. Les dents en plein développement peuvent développer des caries précoces, ne pouvant être brossées que légèrement les premiers temps. Inutile de préciser que l’alcool, même frotté sur les gencives, est à proscrire.

Pas de médicament sans avis médical

Revoici Marie-Chantal Jesaistout qui viendra vous dire de passer de la poudre d’aspirine sur les gencives de votre enfant. Non. Ça n’est pas approprié, c’est inefficace et potentiellement dangereux. Aussi bienveillante soit-elle, Marie-Chantal (qui peut être une voisine, une collègue ou une inconnue sur les réseaux sociaux...) n’est pas formée pour donner un avis médical.

Pas de forcing

Ne percez pas la gencive pour accélérer la pousse d’une dent qui vous paraîtra trop lente. Vous allez simplement blesser votre bébé et risquer de lui faire subir une infection.

Pas de fruits/légume à sucer

Un morceau de pomme, de céleri ou de carotte donné cru pour que cela masse les gencives de votre enfant pendant qu’il suce l’aliment est simplement dangereux concernant un risque très probable d’étouffement.




Les bons gestes :

Les massages

Entourez un doigt, après avoir lavé vos mains, dans un linge fin propre que vous aurez trempé dans de l’eau froide. Massez doucement la zone endolorie, sans appuyer.

Un jouet de succion

Pour soulager la poussée inflammatoire, votre tout-petit va instinctivement porter quelque chose à sa bouche. La succion ayant visiblement un effet antalgique pour eux. Vous pouvez alors acheter quelques anneaux de dentition, sans liquide à l’intérieur (même si c’est ludique et joli) et que vous donnerez tour à tour à bébé. Le temps de laver et de stériliser ceux déjà utilisés. Il est recommandé de réfrigérer les jouets avant, le froid étant un facteur apaisant.

163361888761888.jpg
Médecine et phytothérapie

Si l’homéopathie est trop soumise à débats pour être suggérée ici, la phytothérapie (soins à base de plantes et huiles essentielles), elle, reste appréciée des gens pour son efficacité. Aussi vous pouvez vous rapprocher de votre pharmacie pour obtenir des baumes apaisant doux. Spécifiques aux tous petits. Votre médecin de famille peut également vous conseiller ou non, selon chaque cas, de l’acétaminophène si les douleurs et la fièvre sont trop persistants.

Manger froid

Comme dit plus haut, le froid agit sur la douleur. Vous pouvez donc privilégier des plats froids à base de compote ou de yaourt durant les temps forts de la poussée dentaire.

Soigner sa peau

Veillez à essuyer très régulièrement la beau de votre bébé lorsqu’il bave. En effet ses sécrétions de salive seront accentuées par la poussée. A force de contact avec la peau, elle peut causer une irritation désagréable pour l’enfant.





Voilà, nous avons fait le tour des points principaux concernant la poussée des premières dents. Sachez qu’il est impératif que votre enfant effectue une première visite chez un dentiste avant l’âge de 3 ans. Puis un suivi chaque année. Il est important de connaître très tôt la nature et la sensibilité de ses dents afin d’optimiser leur croissance, et donc son confort personnel.

Je vous suggère également de consulter notre récent article sur les conseils pour arrêter la tétine ou la succion du pouce. Cette pratique étant néfaste pour le développement bucco-dentaire de votre tout-petit.

Voilà, je vous laisse soigneusement enfiler votre parka et partir à la conquête, une fois encore, du bien-être de bébé.

A très bientôt !


← Retour

Si vous souhaitez publier un commentaire sans vous identifier, vous le pouvez en cliquant dans le champ "Nom" ci-dessous, puis en cochant la case "Je préfère publier en tant qu’invité". Seuls un nom d’utilisateur et une adresse email vous seront alors demandés.

Tous les commentaires sont soumis à la modération de l’équipe d’administration du site.