Fièvre chez l’enfant : quels sont les premiers signes ?

Fièvre chez l’enfant quels sont les premiers signes ?

158556009627130.jpg

Votre journée commence, voici que l’on vous confie votre petit protégé. Mais ce matin, quelque chose vous semble différent. Vous sentez le tout petit moins réceptif, grognon, voire colérique. Tous les signaux sont au rouge : quelque chose ne va pas, il a peut-être de la fièvre.

Qu’est-ce que la fièvre ?

Tout d’abord, comprenons ensemble ce qu’est la fièvre. Lorsque la température du corps dépasse 37,8°C, le corps fait une poussée de fièvre. Cette dernière est une réaction, un mécanisme de défense. Elle aide l’organisme à lutter. Tant que la fièvre n’excède pas une température de 38,5°C, il n’est pas nécessaire d’avoir recours à un traitement médicamenteux.
La température de l’enfant doit être contrôlée lorsque ce dernier se trouve dans une pièce dont l’atmosphère est tempérée et sans avoir fait d’efforts physiques au préalable. La fièvre est un indicateur de premier ordre dans l’évaluation de l’état de santé de l’enfant. Elle est le symptôme qui accompagne un trouble physiologique : une inflammation ou encore une infection. Elle peut également apparaître après un vaccin, généralement sur une courte durée n’excédant pas quelques heures, ou bien lors d’un épisode de poussée dentaire.

Comment la repérer chez le jeune enfant ?

Ce qui doit motiver le fait de prendre la température de votre petit protégé réside dans la perception de signes extérieurs. Tout particulièrement un changement notable de son comportement : signes de fatigue, maux de tête, inactivité, pleurs, mauvaise humeur...
Quelques signes physiques peuvent également attirer votre attention : les joues rouges, transpiration, essoufflements...
Vous devez alors prendre la température de l’enfant. Il vous faudra nettoyer correctement le thermomètre à l’eau et au savon, avant et après son utilisation. Vous pouvez alors prendre sa température, tout en douceur et l’enfant en position allongée, de l’une des façons suivantes :
  • Par voie rectale
  • Par voie auriculaire (pas avant 2 ans)
  • Par voie buccale – Majorez la température relevée de 0,5°C
  • Par voie axillaire (sous l’aisselle) - Majorez la température relevée de 0,6°C

Quelles complications sont possibles ?

Dans de rares cas, l’enfant peut être pris de convulsions fébriles si la température excède 38°C. Elles se caractérisent de façon suivante :
  • Tremblements, contraction et spasmes symétriques (des deux côtés du corps)
  • Perte de connaissance
  • Regard perdu, fixe, absence
  • Yeux qui se révulsent

Durant la crise, ne paniquez surtout pas, gardez votre calme afin de ne pas provoquer un stress chez votre petit protégé. Respectez la marche suivante :

  • Retirez/desserrez ses vêtements
  • Ne bloquez surtout pas ses membres, vous risqueriez de le blesser
  • Retirez ses lunettes/tétine et éloignez tout objet autour de lui
  • Mettez-le en Position Latérale de Sécurité (allongé sur le côté, tête baissée sur le côté afin qu’il ne s’étouffe pas avec sa salive/son vomi

Une crise de convulsion n'excédera généralement pas 5 minutes. Suite à quoi l’enfant reviendra à un état normal, bien que toujours malade et fiévreux. Il sera essoufflé, épuisé voire somnolant.
Si l’enfant n’a pas récupéré après dix minutes, contactez les secours (le 18 pour les sapeurs-pompiers, le 15 pour le SAMU, le 112 depuis votre smartphone). Agissez de même si vous constatez que le tout petit montre des signes plus inquiétants, qu’il est âgé de moins de six mois/atteint d’une maladie neurologique ou si :

  • Il ne présente pas de fièvre
  • Ses lèvres ou ses mains sont bleutées
  • Il subit une paralysie après la crise
  • Il éprouve des difficultés à respirer
  • Les convulsions ne sont pas symétriques (un seul côté du corps)
  • Les crises ne cessent pas dans l’heure qui suit.

Que faire pour le soulager ?

En attendant le retour de ses parents ou l’arrivée du médecin, veillez à ce que l’enfant reste au calme et se repose. Faites-lui prendre un bain et donnez-lui de l’eau régulièrement. Vous pouvez passer un linge frais en douceur sur son visage et sa nuque. Donnez-lui un repas léger.
Restez près de lui, gardez votre sang froid et tout ira bien.

158556186479967.png

← Retour

Si vous souhaitez publier un commentaire sans vous identifier, vous le pouvez en cliquant dans le champ "Nom" ci-dessous, puis en cochant la case "Je préfère publier en tant qu’invité". Seuls un nom d’utilisateur et une adresse email vous seront alors demandés.

Tous les commentaires sont soumis à la modération de l’équipe d’administration du site.