Garde d’enfants : quand la jalousie entre en scène

Garde d’enfants quand la jalousie entre en scène

158504473613582.jpg

S’il y a bien un sujet dont on entend peu parler et qui pourtant peut se révéler être un véritable casse-tête du quotidien, c’est la jalousie entre les enfants.
Concurrence entre petits protégés sur les temps de garde, sentiment de favoritisme, peur irrationnelle chez les propres enfants de l’assistante maternelle... Tous ces cas de figure disposent fort heureusement de solutions afin de ramener la sérénité dans l’esprit de chacun.

Quand les enfants de la nounou ont peur...
C’est la principale source de conflit liée à de la jalousie lorsqu’une assistante maternelle est amenée à travailler en présence de ses propres enfants, et cela peut aboutir à de véritables enjeux émotionnels.
Si pour vos propres enfants vous êtes le centre de leur univers, pour vos petits protégés du jour, vous occupez également une place très importante. Vous êtes la référente de leur quotidien. De ce fait, accaparer toute votre attention représentera pour eux une véritable bouée de secours dans cet océan d’angoisses que peut être une journée dans un lieu qui n’est pas familier et entouré d’enfants qui vont agir afin de marquer leur lien privilégié avec leur maman.
Ces derniers n’ont pas les armes pour comprendre la situation. Mais il est facile d’y remédier, et de les aider. Le mot d’ordre : la communication. Encore et toujours.
Votre première action nécessaire sera de préparer vos propres enfants. Pas cinq minutes en avant ou simplement la veille. Mais en amont. L’idéal serait dès le jour où vous scellez un accord avec la famille de votre (vos) futur protégé. Expliquez-lui, utilisez un vocabulaire adulte et avec confiance, bienveillance. Essayez, par exemple, d’organiser les choses avec lui ! Par exemple pour vous aider à choisir quels jouets utiliser, quelles activités proposer, établir les menus... Tâchez de noter plusieurs options. Une fois le jour J arrivé, vous pourrez alors soumettre à nouveau ces choix à tous les enfants afin qu’ils définissent ensemble leurs préférences.
Encouragez-les à former une équipe !

Quand vos petits protégés sont jaloux de l’un ou de l’autre...
Il n’y a pas de règle générale mais il faut bien avouer que c’est très souvent le cas. Certains enfants ont une sensibilité plus importante que leurs petits camarades. Leur histoire, leur environnement familial, leur lieu de vie et la relation que leurs parents entretiennent avec eux sont des facteurs qui ont tous une importance capitale dans leur construction émotionnelle. Il faut vraiment partir en se basant sur le fait que chaque enfant est différent. Il ne faudra donc brusquer personne et agir au cas par cas, dans le dialogue et en apportant des réponses rassurantes à l’enfant : vous êtes la nounou de tout le monde, et tout le monde à le droit au même niveau d’écoute et d’attention.
Organisez un maximum d’activités calmes, afin d’éviter tout heurt ou chahut, et collectives en les incitant à travailler ensemble. Pas exemple en inventant un conte collectif !

L'union fera la force !
Les enfants portent chacun en eux un caractère, une personnalité et une perception des choses qui diffèrent de celles des uns et des autres. Voyez chacun d’entre eux comme une couleur et faites-en sorte qu’ils s’harmonisent en un bel arc-en-ciel.


← Retour

Si vous souhaitez publier un commentaire sans vous identifier, vous le pouvez en cliquant dans le champ "Nom" ci-dessous, puis en cochant la case "Je préfère publier en tant qu’invité". Seuls un nom d’utilisateur et une adresse email vous seront alors demandés.

Tous les commentaires sont soumis à la modération de l’équipe d’administration du site.